bon dimanche


Poème dimanche:

écrit le 03/08/2008 à 22:30

 PoésieEn femme tu nous inspires
moi, je n’en puis mais…
La femme femme nous attireTu es ma flamme
Pour mieux renaître
J’y brûle mon âmeAmour exacerbé
Tend vers un seul hâvre
Ton être tout entier

Dans sourire, une caresse
Mes bras seuls te rassurent
Te voila une déesse

Homme sans femme
Ne pourrait
Femme sans homme
Ne saurait

C’est là toute l’humanité de l’affaire…

Publicités

7 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. anniec2302
    Nov 07, 2011 @ 17:29:32

    Je viens te faire un ti coucou avant de quitter le boulot ….
    la grisaille toute la journée …. c’est triste ….
    bonne soirée avec mes doux bisous
    Annie

    Réponse

  2. patous77130
    Nov 07, 2011 @ 09:52:21

    mes bisouss pour toi André
    merciii de tes passages
    prends soin de toi
    Pat

    Réponse

  3. anniec2302
    Nov 06, 2011 @ 20:50:14

    Bonne soirée mon cher ami DD…….
    très joli poème
    gros gros bisous
    Annie

    Réponse

  4. PIerret
    Nov 06, 2011 @ 19:42:19

    Merci pour toutes les femmes André . Je suis d’accord avec cela mais la femme est encore plus jolie quand elle se voit dans les yeux de l’être aimé , autrement dit , les deux se complètent bien je trouve et ce , même si nous ne sommes pas toujours du même avis homme et femme . C’est cela qui met du piquant dans la vie amoureuse.
    Bonne soirée et bisous mon ami .

    Réponse

    • pandalou70544
      Nov 07, 2011 @ 08:58:11

      bisous pierret
      bjr pierret et francois
      bonne journee
      je sais qu en se momment vous etes plonger dans vos doux reves
      car quand nous ici ont se levent chez toi c la nuit
      cela n empeche pas notre grde amitie
      merci pour ton com
      Poème de Wilson Sumthin

      L’intime passion

      Je veux voir ce que je t’inspire,
      Respirer ce que tu en expire.
      Afin de comprendre ce que j’entends
      Lorsque le temps s’arrête en ce moment.
      Les reliefs de ton corps sont une merveille,
      Je peux les lire sans la vue et te découvre en braille,
      Et j’articule chaque lettre de peur que tu t’en aille.
      Des larmes s’échouent comme une pluie s’éveille,
      Et ton corps gronde comme un imminent tonnerre.
      Certains craignent la colère qu’exprime la nature
      Et cours se réfugier pour ne pas être une victime.
      Tu ne m’effraie pas bien au contraire tu m’attire,
      Fais de moi ta victime et je te serai, à vie, intime.

      Réponse

  5. patous77130
    Nov 06, 2011 @ 16:23:01

    beau texte
    mes bisousss André

    Réponse

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :